16 aug

L'OMS choisit un projet unique dans l'Euregio Meuse-Rhin comme «meilleure pratique»

Le projet Interreg est un exemple pour l'Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est tellement impressionnée par le projet Interreg «Senior Friendly Communities» qu’elle a désigné le projet transfrontalier pour les seniors de l’Euregio Meuse-Rhin comme exemple pour l’Europe.

Dans ce projet, 9 partenaires eurégionaux et 31 municipalités de l'Euregio Meuse-Rhin travaillent ensemble dans un environnement adapté aux personnes âgées. L'objectif est de permettre aux personnes âgées atteintes de démence et de dépression d’avoir une vie sociale active le plus longtemps possible. Le partage transfrontalier d'activités concrètes venues de Belgique, d'Allemagne et des Pays-Bas est unique dans ce projet. Au lieu d'inventer eux-mêmes la roue, les pays voisins utilisent les connaissances et l'expérience de chacun.

L'OMS pense qu'il est important que les «Senior Friendly Communities» donnent aux municipalités la possibilité d'aider structurellement les personnes âgées atteintes de démence ou de dépression.

"Nous, l’équipe de projet de Senior Friendly Communities, considérons que cette nomination constitue une étape importante. Nous travaillons sur un changement durable dans l'Euregio Meuse-Rhin, en fonction des besoins locaux des municipalités. Grâce à des activités ciblées, nous essayons d’empêcher les personnes âgées atteintes de démence ou de dépression de s’enfermer chez soi », déclare le professeur Frans Verhey de l’Université de Maastricht. Le projet a débuté en septembre 2016 et dure trois ans.

Qu'est-ce que le projet implique?

En 2017, on a étudié ce que font déjà les 31 municipalités participantes pour les personnes atteintes de démence et de dépression et leurs aidants naturels. Ils peuvent ensuite choisir parmi 15 activités pratiques qui s'adressent directement à ces groupes cibles. Ce sont des activités existantes en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas qui seront menées au-delà des frontières au cours de l’année prochaine. Après cela, des recherches seront à nouveau effectuées et la municipalité verra ce qui est nécessaire pour poursuivre le chemin déjà parcouru et rester ami des aînés.

Dans l'Euregio Meuse-Rhin, la démence survient chez environ 8% des personnes de plus de 65 ans. Environ 25% des plus de 50 ans souffrent de symptômes dépressifs. En raison du vieillissement de la population, ces chiffres augmenteront dans les années à venir.

Ce projet est soutenu par le programme Interreg V-A Euregio Meuse-Rhin.

Plus d’infos :

Publication de l’OMS:
http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0009/377424/hss-ncd-policy-brief-meuse-rhine-eng.pdf?ua=1

Le projet “Senior Friendly Communities”:
https://www.interregemr.eu/projects/euprevent-sfc-fr

Autres « meilleures pratiques » de l’OMS :
http://www.euro.who.int/en/health-topics/Health-systems/health-systems-response-to-ncds/publications/good-practice-briefs

Fichiers

SFC logo SFC logo (40 kb)