26 apr

Terra Mosana: l'histoire et le patrimoine de l'Euregio à portée de main

Ce 4 mai, les visiteurs du festival Europatag en Düsseldorf pourront se promener dans le château belge de Jehay. Comment ? Grace à la réalité virtuelle.

Terra Mosana documente et illustre l'histoire et le patrimoine de la région (de la) Meuse au moyen de la réalité virtuelle. À Düsseldorf, les visiteurs auront l’occasion d’essayer le casque Terra Mosana et ainsi voyager dans un château de la renaissance mosane : le château de Jehay.

Quel rôle la réalité virtuelle joue-t-elle dans le patrimoine culturel? Muriel Van Ruymbeke, chercheur senior à l'Université de Liège, nous explique l’importance d’un projet tel que Terra Mosana:

« La réalité virtuelle permet en fait à l’utilisateur d’avoir l’illusion qu’il se déplace dans le temps, et dans l’espace. Il peut par exemple s’envoler pour examiner les détails d’un plafond du dix-huitième siècle, traverser les murs d’un château fort, marcher sur les eaux de ses douves, ou escalader les façades d’une église et admirer son portail sculpté. »

Au-delà de l’aspect ludique évident, cette nouvelle approche culturelle permet de profiter du patrimoine autrement :

 « Il permet aux professionnels d’obtenir des données scientifiques de qualité exceptionnelle, il permet aux gestionnaires de monitorer avec soin leur patrimoine et il permet aux amateurs culturels d’en apprendre, et surtout d’en voir, beaucoup plus. »

Enfin, la réalité virtuelle peut contribuer à la préservation du patrimoine. « Dans le cas d’un malheur touchant un monument - et l’on pense ici évidemment à Notre-Dame - la réalité virtuelle permet de conserver des informations sur des éléments disparus. »

Terra Mosana a débuté en 2018. Maintenant, le projet est en train d’établir des ‘storylines’, les trames narratives autour desquelles les expositions, films et expériences de réalité virtuelle vont s’articuler. Aussi,  le projet a réalisé ses premières opérations de relevé au scan laser.