CoDaP

L'Euregio Meuse-Rhin (EMR), avec une forte densité de population, un passage transfrontalier intense et seulement 5 à 10% d'habitants ayant subi une infection au cours de la première vague pandémique, est à nouveau durement frappée par la deuxième vague COVID -19. C'est pourquoi, le projet CoDaP d'Interreg Euregio Meuse-Rhin vise à étudier les différences d'hétérogénéité chez les patients des unités de soins intensifs (USI), à améliorer les directives de décision clinique et à construire une infrastructure informatique pour un échange et une analyse de données sûrs et efficaces. Ceci aidera à fournir tous les soins disponibles, y compris l'admission aux soins intensifs, aux patients qui en ont le plus besoin, tout en se concentrant sur le soutien de ceux-ci et de leurs familles.

Au cours des derniers mois, nous avons appris que les infections au COVID-19 se présentaient de manière extrêmement hétérogène. Cette hétérogénéité est amplifiée puisqu'aucun traitement spécifique pour la COVID-19 n'existe. Il n'existe pas de cohorte de COVID-19 en USI collectée de manière prospective, mais elle est urgente. Une grande cohorte Euregio Meuse-Rhin COVID-19 bien caractérisée qui intègre la variation «naturelle» entre les pays peut révéler les meilleures pratiques dans toute notre région au profit des futurs patients COVID-19.

À l'inverse, tout en prenant en compte les différents contextes (y compris les systèmes de santé), les données de l'Euregio peuvent être utilisées pour prédire les résultats. Les scores de prédiction établis pour les populations générales en USI semblent inappropriés pour la population COVID-19, ce qui diffèrent cliniquement. Heureusement, de nombreux scores de prédiction COVID-19 deviennent disponibles. Les données de l'Euregio présentent des avantages majeurs pour étudier leur validité externe au-delà des frontières et, en particulier, pourraient permettre de déterminer si certains scores fonctionnent mieux dans un hôpital ou un pays que dans l'autre. Le développement de nouveaux modèles ou l'adaptation de modèles existants pour l'Euregio Meuse-Rhin permettra de mieux informer les médecins.

Il est très important de noter que la perspective transfrontalière dans l'apprentissage des leçons est susceptible d'en dévoiler d'autres: comme les habitants se ressemblent, les différences de résultats sont principalement attribuables à des facteurs systémiques: au sein de l’EMR des systèmes de santé, des infrastructures hospitalières, les critères d'admission et les choix de traitement varient considérablement. Les rares ressources des USI devraient être utilisées de manière optimale pendant la pandémie, en accord avec les soins réguliers, ce qui influence inévitablement les décisions des médecins.

 

Subvention Interreg V

Total des coûts éligibles: € 895.729,19
Contribution FEDER: € 806.156,25